jeudi 12 février 2015

Quand le vignoble fait son Joli Coeur

Aux origines du Jolicoeur... Le Lavaux et son Histoire


Dès le XIIème siècle, les moines cisterciens ont défriché ces coteaux jusqu’alors couverts de forêts et ont développé la culture en terrasses. Ces constructions de murs de pierres sont seules à rendre possibles les plantations de vignes dans des conditions aussi escarpées. C’est dans cette région de Lavaux qu’est né le Chasselas, cépage-roi qui fait sa renommée.

Le Chasselas réussit ici à transcender la force minérale de ce paysage creusé par les glaciers alpins pour donner une délicatesse et une complexité uniques à son fruit baigné par les trois soleils. Il présente d’infinies variations en fonction des teneurs en schiste, argile ou pierres des diverses coulées de terres qui animent les coteaux. Cette tradition de la culture du chasselas a perduré grâce à une transmission de génération en génération au cours des siècles.

Jolicoeur 2013 (Médaille d'or à Vinexpo 2014)


Cépage : Chasselas issus de parchets sélectionnés sur Lutry et Villette.

Vinification : traditionnelle en cuve puis mûrissement sur fines lies.

Dégustation : nez fruité et floral rappelant le tilleul en fleur, tout en finesse et élégance. Attaque franche et harmonieuse. Tendre en finale.

Garde : se bonifie pendant 1 à 3 ans, peut se garder suivant le millésime jusqu’à 5 ans et plus.

Accord mets-vin : apéritif, filets de perches, fondue, raclette. Dès 10 ans d’âge, avec un fromage d’alpage.

Le petit mot du vigneron : le vin des dames …

Aller au vin       Spécial Saint-Valentin       Que faites-vous le 7 Mars?